L’inclusion des personnes en situation de handicap favorisée par le numérique

L’inclusion des personnes en situation de handicap favorisée par le numérique

À l’occasion de la semaine européenne pour l’emploi des personnes en situation de handicap l’UNSA fait le point sur les opportunités offertes par le numérique pour favoriser l’inclusion des personnes handicapées à la fois dans et par l’emploi ainsi que dans leurs démarches de citoyens.

Après le déploiement du cloud et du big data, c’est désormais l’intelligence artificielle qui est en train de se développer rapidement. Le secteur du numérique a connu une croissance de 7,5% en 2022 et les prévisions pour 2023 sont de l’ordre de 6,3%, ce qui reste élevé.

Cela offre de nombreuses possibilités : actuellement 85 000 offres d’emplois ne sont pas pourvues dans le secteur. Cela pourrait permettre de réduire le taux de chômage des personnes handicapées qui reste beaucoup plus élevé que pour l’ensemble de la population (12% contre 7%).

Les principaux gisements d’emplois se situent dans la sécurité des systèmes informatiques, le stockage des données dans le cloud et l’analyse des données par l’intelligence artificielle. S’ajoutent à cela les secteurs de la création et de la gestion de sites web qui continuent de recruter… 


Le point commun à tous ces métiers est qu’ils nécessitent une qualification importante. Il faut donc poursuivre et amplifier les actions de formation des personnes en situation de handicap qui souhaitent s’engager dans cette voie.

Le numérique offre de nouvelles opportunités aux personnes en situation de handicap et leur permet d’exercer plus facilement un emploi, en général. Aux côtés des logiciels adaptés, lecteurs d’écrans, synthèses vocales et commandes visuelles, se sont développés ces dernières années des outils utilisant l’intelligence artificielle permettant de faciliter la communication : sous titrage automatique en temps réel, reconnaissance automatique d’images et de texte… Ils peuvent même être utilisés pour se divertir, accéder plus facilement à la culture, mais aussi pour travailler ! Le développement de ces applications doit être soutenu pour faciliter l’embauche des personne handicapées sur des postes qui ne leur étaient pas accessibles auparavant.

Enfin, l’accessibilité des sites gouvernementaux est une priorité pour faciliter les démarches individuelles en ligne. Plusieurs textes réglementaires ont été publiés depuis cet été et une haute fonctionnaire au handicap et à l’inclusion vient d’être nommée par le ministre de la fonction publique. Il faut aller vite car en principe, les sites auraient déjà dû être accessibles dès cette année. Le chantier est certes colossal, mais seulement 75 sites ont été définis comme prioritaires… Nous sommes donc encore loin du compte !

L’UNSA souhaite que l’accessibilité numérique soit placée au centre de tout développement de service public numérique ; tout comme l’accessibilité universelle de tous les lieux recevant du public. Elle rappelle aussi que nous attendons les textes pour l’accessibilité des locaux de travail depuis 18 ans…

Agnès LAMBERT

Related Posts

Fortes évolutions en vue pour la filière Police Municipale

Compte-épargne temps : pas d’indemnisation avant la retraite

Compte-épargne temps : pas d’indemnisation avant la retraite

Améliorer le régime indiciaire durant le congé longue maladie

Améliorer le régime indiciaire durant le congé longue maladie

Pouvoir d’achat : journée de mobilisation dans la Fonction Publique le 19 mars

Pouvoir d’achat : journée de mobilisation dans la Fonction Publique le 19 mars

Bulletin d’adhésion

Le syndicat UNSA des territoriaux de Côte d’Or défend, informe et accompagne les agents territoriaux de l’ensemble des collectivités territoriales et établissements publics affiliés au Centre de Gestion de la Côte d’Or.