Grève et cortège sur la voie publique, quelles obligations pour un syndicat organisateur ?

Grève et cortège sur la voie publique, quelles obligations pour un syndicat organisateur ?

Le domaine public est le lieu privilégié de l’exercice du droit de grève et son occupation est soumise à certaines règles. L’UNSA Territoriaux vous détaille quelles sont les procédures à respecter lors de l’organisation d’une occupation temporaire de la voie publique.

Le principe général

Tout cortège, défilé, rassemblement ou manifestation sur la voie publique doit faire l’objet d’une déclaration préalable. Elle doit être adressée aux administrations suivantes :

  • Mairie de la commune ou mairies des différentes communes sur le territoire desquelles la manifestation doit avoir lieu
  • Préfecture de département lorsque l’événement doit avoir lieu sur le territoire de communes où la police nationale est compétente (villes à police d’Etat)

Le délai pour déclarer 

La déclaration doit être faite au moins 3 jours francs (Jour qui dure de 0h à 24h). Un délai ainsi calculé ne tient pas compte du jour de la décision à l’origine du délai, ni du jour de l’échéance. 

  • Si le délai s’achève un samedi ou un dimanche, il est reporté au lundi. 
  • Si le délai s’achève un jour férié, il est reporté d’un jour. 
  • Si le délai s’achève un samedi et que le lundi suivant est un jour férié, il est reporté au mardi et au maximum 15 jours francs avant la date de l’événement.

Agnès LAMBERT

Related Posts

Indemnité télétravail : revalorisation de 15,2 %

Indemnité télétravail : revalorisation de 15,2 %

Élections Fonction Publique 2022 : Faites voter UNSA !

Élections Fonction Publique 2022 : Faites voter UNSA !

Réforme des retraites : l’UNSA rappelle ses priorités

Réforme des retraites : l’UNSA rappelle ses priorités

Agents contractuels : les revendications de l’UNSA

Agents contractuels : les revendications de l’UNSA

Bulletin d’adhésion

Le syndicat UNSA des territoriaux de Côte d’Or défend, informe et accompagne les agents territoriaux de l’ensemble des collectivités territoriales et établissements publics affiliés au Centre de Gestion de la Côte d’Or.