Le syndicat UNSA des territoriaux de Côte d’Or défend, informe et accompagne les agents territoriaux de l’ensemble des collectivités territoriales et établissements publics affiliés au Centre de Gestion de la Côte d’Or.

L’UNSA défend la laïcité dans la fonction publique

La création d’un référent laïcité dans chaque administration, collectivité et établissement hospitalier permettra de renforcer le principe de laïcité.

Fidèle à ses valeurs, l’UNSA Fonction Publique est la seule organisation syndicale à avoir approuvé le décret créant les « référents laïcité » lors du Conseil Commun de la Fonction Publique du 24 novembre 2021.

Le principe de laïcité, corollaire de la neutralité, est pourtant au cœur du statut de la fonction publique.

Quel sera le rôle du référent laïcité ?

  • Sensibiliser au principe de laïcité les agents publics et les chefs de service.
  • Diffuser de l’information sur le principe de laïcité.
  • Conseiller les agents publics et les responsables de services pour la mise en œuvre de ce principe, notamment par l’analyse et la réponse aux sollicitations portant sur des situations individuelles ou d’ordre général.
  • Coordonner l’organisation d’une journée de la laïcité le 9 décembre de chaque année.
  • Il peut aussi être chargé d’une mission de médiation entre les usagers du service public et l’administration.

L’UNSA a obtenu qu’il ne puisse pas être choisi hors des agents de la fonction publique et qu’il puisse bénéficier d’un parcours de formation adaptée à sa mission.

Il devra également être connu de l’ensemble des agents et pouvoir être sollicité rapidement.

Reste que pour remplir pleinement cette mission, les référents laïcité devront bénéficier de moyens et de temps. L’UNSA Fonction Publique sera extrêmement vigilante à ce qu’ils puissent en disposer réellement partout.