Le syndicat UNSA des territoriaux de Côte d’Or défend, informe et accompagne les agents territoriaux de l’ensemble des collectivités territoriales et établissements publics affiliés au Centre de Gestion de la Côte d’Or.

Les contractuels victimes d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle, c’est encore moins de droit que lorsqu’ils sont en maladie ordinaire !

Les contractuels de la fonction publique et en particulier du versant territorial représentent plus de 25% de l’effectif total des agents des collectivités territoriales et de leurs établissements publics.

Le gou­ver­ne­ment appau­vrit notre statut pour faire de l’emploi contrac­tuel la règle en matière de recru­te­ment. Exceptés quel­ques cas par­ti­cu­liers, la situa­tion qui est faite à ces agents est loin d’être envia­ble. Leurs droits sont limi­tés aux dis­po­si­tions du décret 88-145 et bien qu’électeurs du comité tech­ni­que et des CCP, leur situa­tion de pré­ca­rité freine leur enga­ge­ment syn­di­cal. Obtenir le res­pect des droits essen­tiels pour les contrac­tuels, c’est aussi œuvrer pour notre bien commun à savoir celui des ser­vi­ces publics en géné­ral!

C’est dans cet objec­tif que notre fédé­ra­tion a décidé d’inter­pel­ler la Ministre char­gée de la Fonction publi­que, avec une ques­tion écrite posée par un par­le­men­taire (.pdf), sur la situa­tion des agents contrac­tuels des col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­ria­les en arrêt de tra­vail, suite à un acci­dent ou une mala­die impu­ta­ble au ser­vice

Nous appar­te­nons tous à la com­mu­nauté des agents publics régu­liè­re­ment atta­quée, bien que nous soyons les forces vives de nos ins­ti­tu­tions comme nous avons pu encore le cons­ta­ter lors de la crise sani­taire.

A l’UNSA, notre valeur c’est aussi la soli­da­rité!