Le syndicat UNSA des territoriaux de Côte d’Or défend, informe et accompagne les agents territoriaux de l’ensemble des collectivités territoriales et établissements publics affiliés au Centre de Gestion de la Côte d’Or.

Hâtive mise en place des lignes directrices de gestion dans les collectivités – l’UNSA Territoriaux réagit

L’application des Lignes directrices de gestion au 1er janvier 2021 a des conséquences désastreuses en matière de dialogue social au sein des collectivités.

Pourtant, la Loi de trans­for­ma­tion de la fonc­tion publi­que por­tait haut le prin­cipe de «pro­mou­voir un dia­lo­gue social plus stra­té­gi­que, effi­cace et réac­tif dans le res­pect des garan­ties des agents publics» …

Pour res­pec­ter les délais, les employeurs ter­ri­to­riaux élaborent ces lignes direc­tri­ces de ges­tion à la hâte et de manière incom­plète. La stra­té­gie plu­rian­nuelle de pilo­tage des res­sour­ces humai­nes, voulue par le Gouvernement, est écartée des dis­cus­sions, faute de volonté mais sur­tout de temps. Et bon nombre de col­lec­ti­vi­tés ne revien­dront pas dessus puisqu’elles peu­vent être élaborées pour six ans!
Voir aussi : La fiche pratique – Les lignes directrices de gestion

La crise du Covid ayant empê­ché l’ins­tau­ra­tion d’un dia­lo­gue social utile au sein des col­lec­ti­vi­tés, l’UNSA a une nou­velle fois demandé un report de l’appli­ca­tion de ces nou­vel­les règles, dans l’inté­rêt du dia­lo­gue social, des ser­vi­ces des res­sour­ces humai­nes et des agents.

Face au nou­veau refus du gou­ver­ne­ment, les orga­ni­sa­tions syn­di­ca­les, dont l’UNSA, ont voté una­ni­me­ment contre. Quatre des dix mem­bres pré­sents du col­lège des employeurs ter­ri­to­riaux ont fait de même.

Téléchargez le com­mu­ni­qué en cli­quant sur ce lien